Actualités des interventions et communications de Laurent FONTAINE

_________________________________________________________

15-17 novembre 2016 : Colloque International Du terrain à la théorie : Les 40 ans du Lacito Salle de conférence, Campus CNRS de Villejuif - 7 rue Guy Môquet, 94800 Villejuif. Entrée libre pour les auditeurs (il est conseillé d'envoyer un courriel à behaghel(at)vjf.cnrs.fr pour obtenir des informations d'accès au Campus). Présentation.

"Comment étudier les actes de parole dans les plaisanteries sexuelles des Yucuna et Tanimuca d'Amazonie colombienne ?"
(Intervention prévue le 15 novembre à partir de 11h45, mais il est préférable de venir au moins 15 mn avant).

_________________________________________________________

02 juin 2016 à partir de 9h00 : Journée d'étude Aux frontières de la politesse et de l'impolitesse. Approche interdiscipinaire des actions ordinaires Salle Prestige Maison de la Recherche - Sorbonne Nouvelle - 4 rue des Irlandais, 75005 Paris. Entrée libre.

"Les plaisanteries sexuelles chez les Yucuna et Tanimuca d'Amazonie colombienne."

À partir de quelques extraits de dialogues, nous exposerons comment les Indiens yucuna et tanimuca  rivalisent en plaisanteries sexuelles dans diverses situations tout en restant dans une marge plaisante pour l’auditoire entre politesse et impolitesse.

_________________________________________________________

24 mai 2016 à 19h00 : Avec Marine CARRIN et Pierre DELEAGE, Parler, chanter, écrire les rites. Chez les Santal (Inde), les Sharanahua (Amazonie péruvienne) & les Yucuna (Amazonie colombienne) au Comptoir des Presses. 82 rue Claude Bernard, 75005 Paris. Entrée libre.

_________________________________________________________

10 mai 2016 à 20h30 : Présentation du livre La nuit pour apprendre. Le chamanisme nocturne des Yucuna d'Amazonie colombienne au Bistrot des ethnologues 6 rue Levat, Montpellier. Entrée libre.

_________________________________________________________

23-25 mars 2016 : Colloque Rencontres Internationales d'Anthropologie Linguistique (RIAL 2016)
L'être de langage, entre corps et technique : nouvelles données, nouvelle donne ? Université Paul-Valéry Montpellier III - site de Saint-Charles.

"Susciter la participation filmante des observateurs : le film d'un baptème au sel végétal chez les Yucuna d'Amazonie colombienne."

Si la tolérance du travail classique de l’ethnologue, consistant à noter ses observations et à transcrire les paroles indigènes, se fait généralement en échange de ressources matérielles pour les communautés, quelles seraient les conditions à envisager aujourd’hui pour utiliser des instruments audio-visuels ?

_________________________________________________________

18 décembre 2015 de 17h à 23h : Atelier-colloque La nuit se lève, organisé par le LESC (UMR 7186), à l'Espace 7spirits, 7 rue de Sainte Hélène, 75013 Paris.

"L’Ensorcellement des spectres et des ombres, entre obscurité et éclairage."

Chez les Yucuna d’Amazonie colombienne, la nuit est une condition nécessaire à la plupart des incantations. Après un décès, l’âme d’un défunt revient parfois sur terre sous forme de spectre jiñá ou d’ « ombre dissociée » ñakanami. Un incantateur doit ensorceler ce spectre pour éviter qu’il ne nuise. La nuit, le clair de lune et le feu d’éclairage sont invoqués dans l’ensorcellement pour contrôler les spectres qui sont extrêmement sensibles à la lumière.

_________________________________________________________

18 décembre 2015 de 9h30 à 12h30 : Séminaire Appellatifs : Actes de parole dans les relations de parenté, à l'EHESS, Salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris.

"L'usage des termes de parenté et autres appellatifs dans différents genres de paroles et contextes sociaux des Yucuna et Tanimuca d'Amazonie colombienne."

_________________________________________________________

4 décembre 2015 de 11h à 13h : Séminaire d'Anthropologie Américaniste au 105, bld Raspail à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). 75006 Paris.

"Métaphores, agentivité et classification dans les incantations des Yucuna d’Amazonie colombienne."

Les incantations yucuna sont principalement composées d’invocations (qui décrivent les entités et nomment leurs ancêtres créateurs) et de vers magiques (qui énoncent de façon performative les effets recherchés sur les entités). En scrutant un corpus de dix-huit longues incantations yucuna, il apparaît que les propriétés des entités invoquées s’organisent en différentes nomenclatures qui reflètent aussi bien leurs caractéristiques morphologiques que leurs effets utiles ou pathogènes. Ces effets reconnus par les incantateurs prennent en compte un immense savoir sur la faune et la flore, mais aussi d’innombrables références mythologiques. Nous verrons qu’une analyse de l’agentivité des incantations, telle qu’elle est généralement exprimée au moyen de métaphores et de métonymies, permet de déceler de nombreuses analogies structurales.

_________________________________________________________

1er décembre 2015 de 14h à 17h30 : Soutenance d'Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, salle Bourjac, 17 rue de la Sorbonne. 75005 Paris.

2015 Mémoire de synthèse : Des systèmes institutionnels et contextuels aux paroles des Indiens yucuna et
tanimuca d'Amazonie colombienne
, 107 p.

2015 Présentation analytique des documents et orientation des recherches futures, 23 p.

2015 Ouvrage de recherche : Tropes et agentivité dans les incantations des Yucuna d’Amazonie colombienne (Tome 1), 292 p. ;
Annexe 1 : Encyclopédie des invocations (Tome 2), 378 p. ;
Annexe 2 : Incantations (Tome 3), 670 p. 

_________________________________________________________

3 novembre 2015 de 16h20 à 17h30 : Séminaire Consciences Soins Cognitions (CoSoCo) à l'Université de Nice Sophia-Antipolis, Campus St Jean d'Angély, salle 227, 24 Avenue des Diables Bleus, 06357 Nice.

"Les incantations chamaniques des Yucuna d'Amazonie colombienne. Actes de parole, perceptions et autoscopie corporelle"

Pour les chamanes d'Amazonie colombienne, les paroles, les perceptions et l'autoscopie corporelle (c'est-à-dire l'attention focalisée sur les sensations de leurs propres corps) sont fondamentales pour pouvoir faire de la divination, contrôler ou agir sur les entités de la nature. Les chamanes disent qu'ils peuvent savoir par différents types de signes ressentis dans leur corps, si quelqu'un énonce à leur sujet des paroles malintentionnées (médisance, maléfices, etc.), ou si un décès est à prévoir parmi leurs proches. En dehors de ces sensations non suscitées, les chamanes attendent certaines sensations corporelles lorsqu'ils prononcent des incantations, pour interroger ou communiquer avec leurs ancêtres primordiaux. Lors de la présentation de divers extraits de corpus d'incantation recueillis chez les Yucuna, nous verrons comment les incantateurs cherchent à prendre le contrôle des états émotionnels des humains et non-humains pour les neutraliser ou, au contraire, les faire agir. Visualiser le diaporama

 

 

L.F. conférence à l'Institut Ibéro-américain de l'Université Sophía, Tokyo, 25/10/2010